06 27 44 35 37 / 06 12 74 24 29 / christolesia@gmail.com

Macérât huileux de carottes

Corps-Visage-Cheveux

Bonjour à toutes et à tous,

Nous vous proposons une nouvelle rubrique « Sante/Bien-être/Alimentation » dans laquelle nous vous partagerons des recettes que tout le monde peut faire chez soi. 

Aujourd’hui, pour la première recette, je vous propose un macérât huileux de carottes. En effet, l’été est fini et garder sa peau belle et son teint hâlé tout au long de l’année n’est pas interdit. Sans parler des bienfaits antioxydants, assouplissants, protecteurs et réparateurs.

Riche en vitamine A, le macérât huileux de carottes capte les radicaux libres et donc lutte contre le vieillissement. Les acides linoléiques et oléiques permettent de garder une bonne hydratation. De plus, ce macérât aide à garder l’élasticité de la peau. Il peut donc convenir comme base à vos préparations telles que crème de jour, crème de nuit ou base de massage. Il convient à tout type de peau (grasse, sèche, acnéique), de tout âge ou couleur, et même est très recommandé pour les femmes enceintes afin de prévenir les vergetures.

Le macérât prépare la peau avant le début de l’été (bon à savoir pour l’été prochain!) pour un bon bronzage uniforme. Personnellement, je ne recommande pas de l’utiliser en été car en soi, ce macérât est autobronzant naturel.

Passons maintenant à la recette du macérât. Vous pouvez prendre une ou deux carottes rappées. Cependant, personnellement je suis pour la récupération. Je récupère donc les épluchures de carottes, d’autant plus qu’il est connu que la peau de légumes et fruits est beaucoup plus riche en vitamines et divers nutriments. Je les fais donc sécher à l’air, sur papier journal ou sac papier. Afin de garder les flavonoïdes (des tanins responsables de la couleur variée des fleurs et des fruits, et représentent une source importante d’antioxydants dans l’alimentation humaine) qui pourraient s’évaporer par la lumière, il faut couvrir les épluchures d’un autre papier tout en laissant l’air circuler. Quelques jours plus tard, on peut finir le séchage de nos peaux de carottes dans le four à peine tiède, histoire d’être sûr de l’absence de toute trace d’humidité. S’il reste de l’humidité, le macérât sera moisi. Afin de vous assurer que les épluchures sont bien sèches, cassez en quelques unes. Si elles cassent d’une manière sèche, c’est que c’est bien sec. Si vous voyez qu’elles ont du mal à casser, le séchage n’est pas fini.

Ensuite, je transfère les épluchures de carottes dans un pot en verre, stérilisé préalablement et bien séché. Puis, je verse de huile de manière a couvrir totalement les épluchures. 

Petite parenthèse : vous pouvez utiliser l’huile de tournesol, de pépins de raisin, d’amande douce ou d’olive. Personnellement, après avoir expérimenté différentes huiles, je préfère l’huile d’olive extra vierge, pression a froid. 

Il ne reste qu’à attendre quatre semaines afin que le macérât soit prêt. Ici encore une fois, certains préfèrent exposer le macérât au soleil, d’autres, dans un endroit sombre, comme par exemple, l’armoire de cuisine. J’ai expérimenté les deux façons et je préfère l’endroit sombre. Je le mets dans une armoire de cuisine et je n’oublie pas de le remuer tous les deux jours.

Au bout d’un mois, je filtre l’huile grâce à une passoire et et je la verse dans un contenant stérilisé. 

Et voilà! Il ne vous reste qu’à vous badigeonner.

Petite astuce ayurvédique : lorsque vous appliquez de l’huile sur votre peau, pour un effet hydratant préférez la mélanger avec un liquide tel que l’eau florale ou tout simplement de l’eau. Dans le cas contraire, l’huile va agir comme détoxifiante, c’est-a-dire qu’elle va extraire les toxines de votre peau. Ce qui est très bien si vous désirez faire un nettoyage détox de votre peau. Dans ce cas précis, il faudra vous laver une demie heure après avoir appliqué l’huile. Voilà pourquoi, après vous être massés, vous devriez prendre une douche.

Sur ce, merci de votre attention et n’hésitez pas à me dire si ce genre de partage vous intéresse.

Avec tout mon amour,

Olésia

Commentaires sur: "Macérât huileux de carottes" (3)

  1. Coucou Olésia,
    C’est une super idée ce partage😄 Je ne connaissais pas le macérât huileux de carottes. 🥕 Je vais le faire.
    Merci beaucoup🤗🙏💖

    J'aime

  2. Marie-Agnès DAUVILLIER a dit:

    Bonjour Olesia, Super idée cette recette. Je vais l’essayer. Bisous Marie-Agnès (de Perpignan)

    J'aime

  3. Merci beaucoup pour ces conseils, ça me donne vraiment envie d’essayer. Simple, naturel et bon pour la peau, j’adore!

    J'aime

Répondre à Karol'in Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :